Stanley Tucci honoré à Deauville devant des festivaliers ravis

Stanley Tucci honoré à Deauville devant des festivaliers ravis

Stanley Tucci était incontestablement la star du premier week-end du 42e Festival de Deauville. Le comédien, à qui est consacré un hommage, a inauguré sa cabine sur les célèbres Planches.

Les festivaliers avaient répondu présent en nombre samedi 3 septembre. Au lendemain de son ouverture, le 42e Festival de Deauville rendait hommage à l’acteur Stanley Tucci, qui foulait les Planches pour la 4e fois. Le comédien de 55 ans, vu notamment dans Lovely Bones, Le Diable s’habille en Prada, Hunger Games et Spotlight, a sacrifié à la tradition du Festival en inaugurant la cabine à son nom. Sur les mythiques Planches, face à la mer, son patronyme figure désormais au côté de Clint Eastwood, Liam Neeson ou Cate Blanchett.      Stanley Tucci a donc été accueilli par le maire de Deauville, Philippe Augier, et de nombreux fans, qui ont attendu patiemment sous un soleil de plomb. Une coïncidence heureuse, puisque le soleil semble  avoir depuis pris quelques vacances… Accompagné de sa femme, Felicity Blunt, soeur de l’actrice Emily Blunt, le comédien a soulevé le drapeau américain qui tenait son nom à l’abri des regards. Visiblement heureux, l’acteur couvrait sa compagne de baisers. Un honneur auquel il convient d’associer les mots de Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture et président du jury de cette 42e édition : « Vous avez joué des rôles de méchants et de gentils, mais à chaque fois nous vous avons aimé, car vous apportez à vos personnages vos qualités humaines. »Désormais, les amoureux de cinéma pourront poser à l’endroit où l’acteur à reçu l’honneur qui lui était fait. Et Stanley Tucci entre un peu plus dans l’Histoire du 7e art… 

© PJB/SIPA

Captain Fantastic, ovationné au Festival de Deauville

Viggo Mortensen est de retour sur nos écrans. Dans le superbe « Captain Fantastic », en compétition au 42e Festival de Deauville, il bouleverse dans le rôle d’un père de famille un peu marginal. Le film a reçu une standing ovation (méritée) à l’issue de sa projection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *