Quels vins choisir pour des plats sucrés-salés

Quels vins choisir pour des plats sucrés-salés

Forts de leurs saveurs originales, les plats sucrés-salés se révèlent souvent difficiles à accorder avec un vin. Pour éviter les maux de tête, My Vitibox vous propose aujourd’hui de découvrir des accords mets et vins imparables !

Contrairement aux idées reçues, les mariages sucrés-salés ne
sont pas l’apanage des régions tropicales ou des inventions récentes de chefs
en quête de nouveauté. En effet, pendant l’antiquité, les Vikings sucraient
déjà leurs viandes pour en adoucir le goût. Longtemps oubliés, ces plats
reviennent en force sur nos tables sous l’effet de l’internationalisation de la
cuisine et la volonté des chefs d’explorer de nouvelles saveurs. C’est donc
l’occasion de voir comment mener tout un repas sucré-salé avec des vins
adéquats de l’entrée au dessert.

Convainquez
tout le monde avec une entrée classiquePour bien commencer un repas et conquérir toutes les
papilles, rien de mieux que des toasts de fromage de chèvre au miel en entrée. Accompagnées d’une petite salade, ces tartines seront une belle entrée en
matière pour les amateurs de saveurs sucrées-salées. Pour le choix du vin,
orientez-vous vers un blanc sec et fruité. Prenez par exemple un Pouilly-Fuissé
de Bourgogne. La fraîcheur du vin compensera la force du goût du fromage de
chèvre tandis que ses arômes fruités amplifieront la gourmandise du miel en
bouche.

Aventurez-vous
sur un plat traditionnel qu’on connaît plus bienPour le plat, un canard à l’orange semble être un
choix opportun. C’est un plat
riche qui demande à être équilibré par la fraîcheur du vin. De plus, l’amertume
de l’orange doit être compensée par de la gourmandise et les notes fruitées du
plat doivent être amplifiées par les arômes fruités de votre cru. Ainsi, nous
vous recommandons un muscat sec du Languedoc-Roussillon. Le cépage muscat est
en effet connu pour l’intense gourmandise de ses arômes de fruits exotiques, et
vinifié en sec, il offre une belle fraîcheur qui compense parfaitement la
potentielle lourdeur du plat.

Pour le
dessert, optez pour un pêché mignonMettre du sel dans le dessert paraît a priori
difficile, sauf si vous convoquez le très populaire caramel au beurre salé. Pourquoi
pas sur des pommes au four Il vous faudra donc un vin gras pour
compenser l’acidité des pommes et des arômes de fruits d’arbres pour amplifier
les arômes de pomme et compenser les notes salées. Pour cela, les liquoreux de
Loire élaborés à partir du cépage chenin feront merveille. Tournez-vous donc
vers un jeune Coteaux-du-Layon avec une belle minéralité et des arômes de pomme
ou de poire. Vous avez désormais tous les ingrédients pour un repas sucré-salé
réussi.

Cours
oenologie Paris, Reims, Bordeaux’ Venez
apprendre les grandes règles des accords mets et vins avec nos sommeliers
partout en France et entrainez-vous mois après mois grâce à l’abonnement vin My
VitiBox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *