Les femmes de l’ombre  et ses scientifiques Afro-Américaines remettent la NASA à sa place

 Les femmes de l'ombre  et ses scientifiques Afro-Américaines remettent la NASA à sa place

Mis à jour le 22 septembre 2016 FOX vous dévoile la bande-annonce internationale du film qu’on attend beaucoup trop à la rédac !

Theodore Melfi avait réalisé St Vincent, un téléfilm original Netflix super chouette avec Bill Murray avec des personnages bien insolants. Et quand l’insolence aide des femmes à se donner de l’assurance, ça peut donner de jolis résultats.

Vivement le 1er février pour que les mathématiques scientifiques de l’ombre !

Mis à jour le 17 août 2016 Fort malin titre que ce Hidden Figures, puisqu’il signifie à la fois « Figures cachées » et « Chiffres cachés ». Forcément, la traduction française, Les figures de l’ombre, perd le jeu de mots en route.

Le 12 avril 1961, Youri Gagarine est le premier homme dans l’espace’ et il est soviétique. En pleine Guerre Froide, c’est une gifle pour les États-Unis. Les Américain’es mettent les bouchées doubles pour rattraper leur retard : seulement 10 mois plus tard, John Glenn mène le drapeau étoilé au-delà de la Terre.

Si ce premier voyage américain dans l’espace est devenu réalité, c’est entre autres grâce à Katherine Johnson, Dorothy Vaughn et Mary Jackson. Trois femmes, trois Afro-Américaines qui travaillaient pour la NASA et ont aidé leur pays à peser dans la conquête spatiale.

Hidden Figures raconte leur histoire.

Taraji P. Henson (Empire, No Good Deed), Octavia Spencer (La couleur des sentiments, Snowpiercer) et Janelle Monaé incarnent les héroïnes de cette incroyable histoire trop longtemps passée sous silence. Pharrell signe la bande-originale de Hidden Figures.

Et moi je serai en salles le 1er février 2017 pour prendre de l’empouvoirement plein les mirettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *