J’ai testé le nouveau Lexus LC

J'ai testé le nouveau Lexus LC

Un design dynamique, une conduite à la fois souple et sportive… Le nouveau coupé Lexus LC ne laisse pas indifférent. Nous l’avons testé.

Lundi, 14 heures. Après deux heures de vol, me voici arrivée sur l’île d’Ibiza. Exit le ciel nuageux et gris de Paris, place au ciel bleu, au soleil radieux et aux palmiers. Après un passage à l’hôtel et un changement de garde-robe pour une tenue plus « estivale », me voici devant le nouveau coupé Lexus LC. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette nouvelle voiture attire les regards ! Les lignes à la fois élégantes, dynamiques et sportives rappellent le concept-car LF-LC de la marque révélé en 2012. Mon moniteur Michael m’explique que deux versions de LC existent : le LC 500h qui développe une technologie hybride, et le LC 500.

C’est dans le premier véhicule hybride que je prends place. Sous le capot, un moteur V6 3,5 litres. L’intérieur est aussi bluffant que l’extérieur : les matériaux nobles utilisés créent un ensemble à la fois chic et cosy. Les commandes essentielles à la conduite sont toutes regroupées autour d’une même zone à proximité du volant, et le tableau de bord se compose de plusieurs cadrans permettant de vérifier le contrôle des fonctions du véhicule. Mention spéciale pour le siège qui offre un confort optimal avec maintien du bassin, du dos et latéral, notamment en cas de conduite à vitesse élevée. 

Bien calée sur mon siège, je suis fin prête à prendre la route. Très agréable à conduire, le LC 500h est aussi très silencieux. Hybride oblige, point de bruit de moteur nuisant notre voyage… Après quelques minutes de conduite, Michael active l’option Sport +. Ce mode active les roues arrière directrices et déploie automatiquement un aileron à l’arrière à plus de 80 km/h. A l’accélération, le véhicule offre également un son digne des plus grandes voitures de sport. Hybride peut-être, mais qui en a sous le capot !

Trente minutes plus tard, nous nous arrêtons en bordure de mer pour prendre place dans le deuxième véhicule, le Lexus LC 500. Dotée d’un moteur V8 essence de 477 chevaux accouplé à une boîte de vitesse automatique à 10 rapports, cette voiture m’impressionne tant que je décide de rester côté passager. L’habitacle est tout aussi confortable que le premier. Seule différence : le bruit du moteur. Pour me faire montrer au mieux les performances du véhicule, Michael se décide à prendre les palettes au volant. Résultat : je ressors scotchée par le dynamisme de ce LC 500 et l’alliance parfaite entre confort et sportivité du véhicule.

Prix : à partir de 109 000 ‘

À véhicule d’exception, campagne d’exception. Lexus a fait appel au producteur de génie Mark Ronson pour lancer la plateforme « Make Your Mark ». L’idée : offrir la possibilité aux internautes de créer leur propre musique à partir de sons imaginés par le producteur. Pendant six mois, les internautes pourront ainsi laisser libre court à leur créativité via la plateforme Lexus en sélectionnant sur un Launchpad, les sons qu’ils souhaitent pour créer la bande-son du film du Lexus LC. Nous l’avons rencontré sur les hauteurs de l’île d’Ibiza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *