Greffe d’utérus aux Etats-Unis , pourquoi elle a échoué

Greffe d'utérus aux Etats-Unis , pourquoi elle a échoué

Les médecins de la clinique de Cleveland ont découvert la raison de l’échec de la première greffe d’utérus réalisée aux Etats-Unis. Tout est parti d’une banale infection à levures.

Il y a un mois, les médecins de la clinique de Cleveland (Etats-Unis) annonçaient que la première greffe d’utérus réalisée sur une jeune américaine de 26 ans avait finalement échoué. Des complications soudaines avaient nécessité l’ablation de l’utérus implanté .

Les médecins de la clinique ont identifié la raison de cet échec : une infection vaginale à levures.

« Les résultats préliminaires suggèrent que la complication est due à une infection causée par un champignon Candida albicans qui se trouve couramment dans le système reproducteur de la femme » a déclaré la clinique dans un communiqué .

Pour l’instant les médecins ignorent si l’infection provenait du donneur ou du receveur. « Cette infection semble avoir compromis l’approvisionnement de l’utérus en sang, ce qui a conduit à son ablation. L’équipe de médecins étudie toutes les données et est en train de modifier le protocole afin de réduire le risque que cette complication ne se reproduise à l’avenir ». Le nouveau protocole pourrait inclure la prescription préventive de médicaments antifongiques à la fois au donneur et au receveur.

Cette première greffe était la première d’une série de dix prévues dans le cadre d’un essai autorisé par les autorités sanitaires des Etats-Unis.

A découvrir : notre dossier spécial sur la greffe d’utérus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *