Et si vous mangiez plus souvent des légumes secs

Et si vous mangiez plus souvent des légumes secs

Lentilles, haricots, pois cassés… Les légumineuses sont excellentes pour la santé de part leur apport en protéines, mais aussi en fibres et en vitamines. Et pourtant, les Français les boudent.

Également appelées « légumes secs », le terme de légumineuses désigne les fruits des plantes à gousses. Pois chiches, lentilles, haricots, cacahuètes ou encore soja, il en existe beaucoup de variétés différentes. Pourtant, malgré leurs bienfaits nutritionnels, les Français semblent réticents à leur consommation :  seulement 1,7 kg de légumineuses sont consommés en moyenne par an et par habitant en France, soit environ 13 g par jour. Mais cette tendance s’inversera peut-être un jour. En effet, l’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) a récemment obtenu un brevet pour des pâtes élaborées à partir de protéines végétales. Les spaghetti aux lentilles et aux pois chiches pourraient bientôt avoir une place sur les étalages des supermarchés, réconciliant ainsi les Français avec ces aliments mal connus. 

Ce sont des protéines, pas des féculentsNous connaissons tous le schéma illustrant les protéines sous forme d »uf, de lait, de poisson ou d’un morceau de viande. Cette représentation oublie cependant certains membres du club : les légumineuses. Trop souvent considérés à tort comme des féculents, les légumes secs sont en effet des sources de protéines végétales. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui pourrait expliquer pourquoi les français en consomment peu, la notion de féculents étant parfois connotée négativement. 

Une mine de bonne chosesLes légumineuses présentent plusieurs avantages nutritionnels. Ce sont des aliments riches en vitamines, comme la vitamine B, et en minéraux, tels que le fer, le magnésium, ou encore le calcium. Elles sont aussi une source de fibres alimentaires, lesquelles réduisent notamment le taux de cholestérol sanguin, préviennent la constipation et facilitent la digestion. Les légumineuses sont également des aliments de choix pour les diabétiques puisque leur richesse en fibres contribue au contrôle de la glycémie en diminuant l’augmentation du taux de glucose dans le sang et en apportant une sensation de satiété. A l’inverse, elles sont pauvres en graisse et dénuées d’acides gras saturés.

A savoir : si vous êtes sujet(e)s aux gaz, il est conseillé de les faire tremper la veille dans de l’eau.

Tout est une histoire de complémentaritéEn associant les légumineuses avec des céréales, nous consommons tous les acides aminés (les briques de construction de nos protéines) nécessaires à notre organisme. Le couscous illustre très bien ce type d’association puisqu’il y a de la semoule et des pois chiches.

Protéines végétales contre protéines animales  Ce qu’il faut retenir, c’est que ces deux sources de protéines sont différentes : elles ne s’opposent pas, mais se complètent. Il est préférable de ne pas en privilégier l’une ou l’autre, mais plutôt d’essayer d’en consommer autant de l’une comme de l’autre. Une bonne alimentation est avant tout une alimentation saine, équilibrée et variée. 

Lire aussi

20 recettes de légumineuses

Lentilles, pois, fèves et haricots secs… Excellentes pour la santé et économiques, les légumineuses ont tout pour vous rendre heureux(ses). Sortez-les du placard !

Top 10 des aliments riches en fibres

Alliées des régimes, les fibres ont un effet coupe-faim efficace. En outre, elles facilitent le transit, tout en favorisant la diminution du cholestérol et des sucres dans l’organisme. Alors, où en trouver Réponse avec la nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco.

Top 10 des aliments riches en fer

Fatigue, essoufflement ou encore pâleur sont les principaux symptômes de l’anémie, qui peut notamment toucher la femme enceinte. Faites le plein en fer et trouvez des idées pour vos menus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *