Diane Kruger terrienne in the Sky

Diane Kruger terrienne in the Sky

Fiona Ipert, Mis à jour le 06/04/16 19:04
JournalDesFemmes.com

Blondeur solaire, yeux azur et aura brûlante : Diane Kruger est éblouissante dans « Sky », au cinéma le 6 avril. Au c’ur du désert américain, elle est Romy, passionnée en quête de liberté, prête à renoncer à l’amour pour se trouver… et finalement succomber à la passion. Rencontre.

Diane Kruger admire Romy Schneider. Dans Sky, elle prend son prénom et nous trouble autant que l’ardente Autrichienne. Cette Romy-là, légère et intense, plaque tout pour l’amour de la vie et par soif de liberté. Sur le chemin de son affranchissement, elle tombe sur Diego, Américain rugueux incarné par le ténébreux Norman Reedus de The Walking Dead. Face à la caméra de celle qui a toujours cru en elle, aka la réalisatrice Fabienne Berthaud, l’Allemande livre une prestation fiévreuse. Diane Kruger est forcément belle, mais aussi instinctive, sans filet, viscérale.La comédienne de 39 ans, animée par l’indépendance, nous a parlé d’amour et d’émancipation, de doutes aussi. Libre comme l’air malgré dix ans d’amour avec Joshua Jackson, Diane la douce s’est livrée, entre deux sourires timides. Rencontre avec une femme enracinée qui côtoie les étoiles hollywoodienne.

Le Journal des Femmes : Vous dites que le rôle de Romy est le plus beau de votre vie. Pourquoi ‘Diane Kruger : Pour l’instant, oui. C’est le rôle qu’il me fallait à ce moment de ma vie. Je n’aurais pas pu le jouer il y a cinq ans, par manque de maturité. Il y a des scènes d’amour, alors que je suis normalement pudique au cinéma. Romy est une femme comme il en existe beaucoup, sauf qu’elle se donne la chance de repartir. Le film nous laisse avec de l’espoir sur la vie, sur l’inconnu, sur le fait de se laisser une chance. Nous avons tous été élevés avec une certaine idée de ce qui nous attend ou de ce qu’on doit attendre. J’ai toujours pensé que c’est ce qui nous perturbe pour évoluer. Les gens vraiment libres laissent leur vie s’improviser.

Sky, c’est parce qu’elle est changeante comme le ciel’ et comme vous ‘J’aimerais vivre ma vie comme ça, pouvoir me dire que le risque de tout perdre n’est jamais aussi grand que la chance de l’avenir. Ma vie est la preuve qu’on cherche sans cesse sa place. J’ai été danseuse puis mannequin avant d’être actrice. En vieillissant, la peur est plus présente qu’à 20 ans : on a construit une vie, des relations, un travail. C’est moins facile de bouger.

Le couple que vous formez avec Norman Reedus est éblouissant. Comment avez-vous appréhendé cet amour transi ‘J’étais stressée parce que je ne le connaissais absolument pas et qu’il ne pouvait pas être là avant le début du tournage. On s’est vus le premier jour, pour mettre en boîte notre rencontre à Las Vegas, qui est aussi la plus grande scène d’amour du film. C’est dire si j’étais anxieuse… Heureusement, derrière son physique presque macho, un peu brut, Norman est très différent.

Pendant cette scène, Romy décide de renoncer à l’amour et tombe folle de Diego. Vous êtes aussi passionnée ‘Je me reconnais surtout dans l’idée d’avoir envie de profiter alors qu’on sort d’une situation amoureuse difficile. Je me suis déjà retrouvée célibataire, à vouloir faire la fête sans m’attacher à quelqu’un… avant de faire une rencontre inévitable le samedi suivant. On n’attend pas l’amour.

Dans votre bio Instagram, vous dites aimer les gens étranges. Qu’est-ce qui vous attire chez eux ‘J’aime les personnes hors-normes, différentes, qui ont une conviction de vie et sont authentiques dans leur folie. Je ne me considère pas comme bizarre, c’est peut-être pour ça qu’elles me fascinent.

On dit que vous êtes sophistiquée, terrienne et fidèle’ Ça vous ressemble davantage Sophistiquée, je ne sais pas. Je viens d’un milieu modeste alors je ne me ressens pas comme tel. Il y a une sorte de mythe parce que j’ai souvent joué les reines, les princesses, les personnages fortement mis en valeur. Mais je me ressens curieuse, terrienne et fidèle, ça c’est sûr.

Vous parlez d’argent ou de votre couple facilement. Vous ne vous protégez pas ‘En Europe, on ne parle pas des difficultés personnelles et c’est pourquoi je veux dire que je suis une thérapie avec mon compagnon. Pas parce que ça ne va pas entre nous, mais parce qu’on a tous besoin de parler, d’être aidés. C’est important d’explorer d’autres pistes plutôt que de tout intérioriser. Je n’ai pas l’impression de me livrer tant que ça, mais on lit tellement d’interviews de stars ou d’acteurs où tout est toujours merveilleux. C’est important de dire aux gens que la vie n’est pas super en permanence. Je suis devenue actrice parce que je réfléchis beaucoup à la vie, aux problèmes de femme, de couple, de travail’

Comment évoluer dans un milieu porté sur l’apparence quand on se pose ces questions On est très protégés, on vit dans des bulles, surtout sur les tournages, et c’est parfois compliqué. J’ai fait le choix de ne pas fréquenter uniquement des gens du milieu parce que j’avais l’impression de me perdre. Je n’aimais plus beaucoup la personne que j’étais devenue. J’ai besoin de couper avec mon travail pour vivre une vie « normale ».

Diane Kruger est à l’affiche de Sky, de Fabienne Berthaud, avec Norman Reedus et Lena Dunham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *