Comment bien gérer son stress avant les épreuves du bac

Comment bien gérer son stress avant les épreuves du bac

A quelques jours des premières épreuves du bac, de nombreux bacheliers sentent leur stress monter. Il y a le bon stress qui permet de se mettre en action et qui donne de l’adrénaline et le mauvais stress qui paralyse. Il est essentiel de dompter ce mauvais stress qui paralyse les capacités des bacheliers, leur mémorisation, leur concentration et fait baisser leur confiance en eux.

Voici
5 conseils pratiques et simples à mettre en place :   

 1. Relâcher son mental et son corps avec
la sophrologie 

La sophrologie aide à dominer ses angoisses et son stress, à augmenter la confiance en soi et à relâcher tout le corps sous
tension qui a un impact sur son mental. Elle permet également de se projeter
après un événement anxiogène en imaginant avoir triomphé de l’épreuve et en
être fier. Il est possible de contacter un sophrologue et d’écouter tous
les soirs les séances avant de vous coucher, ou de trouver des
séances sur le net. 

 2. Développer vos capacités avec
l’hypnose 

L’hypnose permet de casser les croyances « je ne
vais pas y arriver, je n’ai pas de mémoire, je ne suis pas capable de’ ». L’objectif
est de faire trouver en eux-mêmes la confiance nécessaire et de se dégager de
ces blocages. L’hypnothérapeute peut enseigner aussi des techniques
d’autohypnose, utiles dans les situations angoissantes pour apprendre à gérer
son stress et maîtriser son cerveau. 

 3.
Bien réviser avec le mind mapping 

 Le mind mapping, c’est apprendre avec « une
carte des idées ». Le principe : apprendre à se représenter les
informations qu’on veut mémoriser de manière spatiale, visuelle et graphique,
sur une feuille. Au centre, l’idée générale avec un titre « guerre de
14-18 » ou un dessin ou une photographie et autour de celle-ci, un
ensemble de ramifications, représentant les idées secondaires, sont reliées
dans une arborescence. Cette visualisation permet de retenir rapidement
tous les événements, dates et liens très rapidement. Il existe de nombreux
logiciels que vous pouvez télécharger pour réaliser vos propres cartes en un
tour de main.  

 4.
S’accorder du bon temps 



En période de révision, le bachelier peut avoir
une tendance à réviser sans s’arrêter nuit et jour. Le cerveau ne peut absorber
des informations en continu. Il a besoin d’être relâché et
« oxygéné ». Il est donc essentiel d’aller reprendre des forces et
des capacités intellectuels en faisant des coupures : sport, cinéma,
massage, sophrologie’ pour mieux se centrer et du coup se concentrer. 

 5. La
force du mental 



Il est essentiel d’entraîner son cerveau à se
visualiser et se projeter dans du positif. C’est tout simplement la méthode
Coué : « Je peux le faire, je vais le faire, je vais réussir’ ».
Cette méthode permet de développer sa confiance en soi, d’augmenter ses
capacités et de se projeter dans du positif. C’est facile à dire et plus
difficile à faire. Grâce à des techniques comme la sophrologie, l’EFT ou
l’hypnose cela se fait très facilement et rapidement. Si vous n’y arrivez pas
seul, allez voir un thérapeute ou téléchargez des séances sur le net. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *