Ces mensonges et petites excuses de nos enfants

Ces mensonges et petites excuses de nos enfants

« J’ai pas eu de bonbons », « C’est pas moi, c’est lui »… Lorsqu’ils se font gronder, ou qu’ils veulent obtenir quelque chose, les enfants ne manquent pas d’imagination et n’hésitent pas à nous mentir.

Ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins ! Quand les enfants souhaitent obtenir quelque chose de leurs parents, ils n’hésitent pas à inventer des histoires ou à leur faire les yeux doux. Sans scrupule, ils sont même capables de leur mentir, et généralement, ils ne manquent pas d’imagination. Autre cas de figure : lorsqu’ils se font gronder après avoir fait une bêtise. Là, c’est une toute autre histoire ! Soit ils se cachent pour éviter le conflit et se sortir de cette situation, soit ils affirment que c’est de la faute du petit frère ou de la petite s’ur. Le plus difficile finalement, c’est de ne pas rire face à ces stratagèmes mis en place pour tenter de nous tromper… Retrouvez ces phrases tant entendues, que vous reconnaîtrez certainement : 

« Moi, j’en ai pas eu du chocolat ! »

C’est ce que diront tous les enfants qui veulent toujours en avoir plus. Votre grand gourmand a bien sûr eu le droit a son carreau de chocolat, comme tout le monde. D’ailleurs, même lorsque vous lui demandez pourquoi il en a plein autour de la bouche, il vous répond « Bah, je sais pas ! » Même chose pour les bonbons (il en cachera dans ses poches pour en avoir plus).

« C’est pas moi, c’est lui ! »

Votre enfant accuse son petit frère, alors que vous lui reprochez d’avoir dessiné sur les murs de la maison ‘ Pourtant, le petit dernier n’a que quelques mois, il ne vous a pas quitté d’une semelle, et votre « grand » garçon a des traces de stylos plein les doigts. Au Royaume-Uni par exemple, un petit garçon accuse même son héro préféré pour ne pas avoué, pris sur le fait, qu’il est l’auteur des traces de rouge à lèvres sur le miroir de sa maman. Lorsqu’elle lui demande « qui a fait ça « , le petit artiste répond avec aplomb : « Je sais pas, c’est Batman ! » La preuve en vidéo : 

« Maman, je peux pas dormir, j’ai soif »

L’excuse du verre d’eau au moment d’aller se coucher est sans doute universelle. Quel enfant ne s’est pas forcé à s’hydrater, juste pour gagner quelques minutes avant d’aller dormir, et rejoindre ainsi ses parents dans le salon ‘

« Papa est d’accord, il a dit oui »

Lorsque votre enfant vient vous demander s’il peut sortir ou aller dormir chez son copain, vous avez tendance à l’envoyer voir son père. « Demande à papa s’il est d’accord ». C’est un principe : vous prenez souvent des décisions à deux. Mais avant même de lui avoir posé la question, votre enfant vous répond, sûre de lui, « c’est bon, je lui ai déjà demandé, il est d’accord ».

« Je crois que je suis malade, je ne peux pas aller à l’école ! »

Voici l’excuse que votre enfant trouvera pour ne pas aller à l’école. Ces petits comédiens en herbe apprécieront peut-être lire « Le Malade Imaginaire » lorsqu’il grandiront. Pour autant, même si votre tout-petit ment pour ne pas aller en classe, cela peut parfois cacher un mal-être. Discutez-en donc avec lui pour comprendre les raisons de ce mensonge… Dans le même esprit, les ados n’hésitent pas non plus à vous dire que leur professeur est absent l’après-midi pour se passer de cours et flâner…

« J’ai le droit à un cadeau  J’ai été sage ! »

Souvent, pour le récompenser d’une bonne action, vous lui faites un petit cadeau, une manière de l’encourager. A la période de Noël par exemple, vous lui rappelez que le Père Noël passera à condition qu’il ait été gentil toute l’année. Et même si votre petit garnement vous en a fait voir de toutes les couleurs, il vous assurera qu’il a été « sage comme une image ! »

« J’ai rangé toute ma chambre, maman ! »

Chaque week-end, vous demandez à votre enfant de ranger sa chambre. Et pas question qu’il sorte tant que tous ses vêtements ne sont pas rangés dans son armoire. Sauf que, en seulement 5 minutes, votre tout-petit vous assure qu’il a déjà terminé ! Vous vous demandez alors s’il a tout mis dans le panier de linge sale (même les affaires que vous aviez délicatement pliées), ou s’il a tout caché sous le lit. 

Comment lui faire comprendre qu’il ne faut pas mentir  Tout d’abord, dites-vous bien que vous devez donner le bon exemple : vous devez donc être irréprochable sur ce point. Par ailleurs, faites-lui comprendre que le mensonge n’est pas une solution, et qu’il ne doit pas avoir peur de vous dire la vérité, même si cela ne vous enchante pas. Enfin, il doit respecter les règles que vous lui donnez sans user de stratagèmes pour les détourner. Cela dit, cela prouve aussi que votre enfant est malin, mais attention tout de même à ce que ses mensonges ne deviennent pas une habitude.

Lire aussi

Quand leurs bêtises nous font rire !

Les enfants font tous des bêtises qui, la plupart du temps, nous font beaucoup rire ! Vous êtes nombreux à nous avoir fait partager ces moments insolites. Florilège des situations les plus drôles…

Ces répliques d’enfants qui nous amusent !

« Je mets mon petit-jama! », « J’ai la vermicelle ! », « La blouse c’est quand on est triste », « Je suis propre comme un chou neuf »… Les enfants trouvent parfois des expressions bien à eux. Florilège des citations les plus drôles…

Ces 10 phrases ridicules que l’on dit tous à nos enfants

Ce n’est pas toujours facile de garder son calme quand on est parent. Phrases absurdes, chantages affectifs’ Voici 10 phrases ridicules que l’on dit à notre enfant lorsque l’on est énervée (et qu’il faudrait éviter).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *