Ce week-end à la télé , Dalida l’Eurovision Intouchables et Mommy

Ce week-end à la télé , Dalida l'Eurovision Intouchables et Mommy

Cette fin de semaine vous propose un programme très mouvementé. France 3 vous fait redécouvrir Dalida, chanteuse emblématique au charisme mythique. Samedi soir, France 2 diffuse la finale de l’Eurovision et dimanche soir, c’est soirée cinéma avec « Intouchables » et « Mommy ».

a série Alice Nevers a battu les records hier soir sur TF1 en tenant en haleine 5,6 millions de téléspectateurs soit 23% de la part d’audience. Le magazine Envoyé spécial, consacré au président élu Emmanuel Macron a retenu l’attention de 2,4 millions de Français (12,3% de pda) : France 2 se hisse ainsi en seconde position du classement. Enfin, le match opposant Lion à l’Ajax Amsterdam sur M6 a diverti 2,3 millions de fans, soit 10% de part de marché.

Ce qu’il faut voir ce week-end :

Après l’élection présidentielle, vous pourrez enfin vous détendre face à un programme riche en divertissement. Quelques jours après le trentième anniversaire de la mort de Dalida, France 3 lui rendra hommage vendredi à 20h55 avec le documentaire Dalida, la discographie, qui retracera tous ses plus grands tubes. Samedi, la ville de Kiev est à l’honneur avec le concours annuel de l’Eurovision, diffusé sur France 2. Dimanche, deux films cultes, Intouchables et Mommy vous seront proposés pour clôturer la semaine en beauté sur TF1 et Arte.

Vendredi 12 mai à 20h55 sur France 3 : Dalida, la discographie. Documentaire musique de Humbert Ibach (2017).

Synopsis : Dalida s’est donné la mort dans la nuit du 2 au 3 mai 1987. Plus qu’une vedette aux succès populaires, elle s’était hissée au rang d’icône internationale tout au long d’une carrière rythmée de tubes. La plupart sont encore inscrits dans la mémoire collective. De « Monday, Tuesday » à « J’attendrais, de « Besame mucho » à « Lambeth Walk » en passant par « Il faut danser reggae », Dalida savait s’illustrer dans tous les genres. Mais elle maîtrisait aussi un répertoire plus mélancolique, comme en témoignent « Pour ne pas vivre seul », « A ma manière », « Il venait d’avoir 18 ans » ou encore « Téléphonez-moi ». Portrait de l’artiste à travers ses plus grandes chansons.

Samedi 13 mai à 21h00 sur France 2 : 62 édition du Concours de l’Eurovision. Concours musical présenté par Amir, Marianne James, Stéphane Bern et Elodie Gossuin (2017)

Synopsis : En Eurovision. Depuis Kiev. Tous les projecteurs sont braqués sur Kiev, en Ukraine, pour la finale du Concours Eurovision de la chanson. Une émission retransmise en direct dans une quarantaine de pays et suivie par plus de 200 millions de téléspectateurs. Pays hôte de cette 62e édition, du fait de la victoire l’an dernier de Jamala, l’Ukraine voit sa place assurée en finale. Elle rejoint le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne, la France et l’Espagne, qualifiés d’office chaque année. Mais qui seront les vingt autres pays à franchir avec succès les demi-finales ‘ Cette année, c’est Alma qui représente la France avec son titre « Requiem ».

Dimanche 14 mai à 21h00 sur TF1 : Intouchables. Comédie de Eric Toledano et Olivier Nakache avec François Cluzet, Omar Sy et Anne le Ny (2011)

Synopsis : A sa sortie de prison, Driss se doit de prouver aux Assedic qu’il est bien à la recherche d’un travail. Il se rend donc aux entretiens d’embauche qu’a organisés Philippe, un riche tétraplégique, dans son hôtel particulier, pour un poste d’aide à domicile. Driss l’emporte par son bagout qui fait sourire Philippe. Il est, quant à lui, sensible au charme de la chambre qu’on lui propose comme à celui de Magalie, la secrétaire particulière de son nouveau patron. Il apporte une bouffée d’air frais dans les salons silencieux, pour le plus grand plaisir de Philippe, qui renaît à la vie. Entre l’aristocrate paralysé et le jeune homme de banlieue survolté, une amitié naît…

Dimanche 14 mai à 20h55 sur Arte : Mommy. Film dramatique de Xavier Dolan avec Viviane Pascal, Antoine-Olivier Pilon et Anne Dorval (2014)

Synopsis : Diane, veuve quadragénaire, est forcée de récupérer la garde de Steve, son fils, un adolescent hyperactif et violent. Au centre où il a séjourné, on la prévient : les retrouvailles risquent d’être mouvementées. Mais Diane, forte personnalité, indépendante et exubérante, veut faire mentir les médecins de l’hôpital. Elle est la mère de Steve, sa chair et son sang. Elle y arrivera coûte que coûte. Contre toute attente, elle parvient à apprivoiser cet enfant imprévisible. D’autant qu’elle peut compter sur l’aide inattendue d’une voisine, Kyla. Ensemble, ils trouvent un certain équilibre. Mais un équilibre très fragile…

Voir aussi : 

Dalida : 30 ans déjà [PHOTOS]

Eclatante et sombre. Dalida fut tiraillée toute sa vie entre des désirs contradictoires : des amours malheureuses et une gloire artistique, où elle donnait le change, incarnant avec aplomb une certaine futilité, parée de paillettes. Retrouvez en images celle qui devint à 20 ans une vedette, à 30 ans une star et à 40 ans une icône, avant de se suicider en 1987. Un destin de femme digne d’une tragédie grecque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *