Actualité , Pharmacie , doit-on s’inquiéter d’une pénurie ‘

Actualité , Pharmacie , doit-on s'inquiéter d'une pénurie '

Plus de pharmaciens mais moins d’officines, telle est la conclusion paradoxale que fait l’Ordre des pharmaciens dans son bilan démographique 2016. Au 1er janvier, la profession comptait 262 pharmaciens de plus par rapport à 2015. « Mais cette augmentation est principalement imputable au retardement de départ à la retraite des pharmaciens », explique l’Ordre. La filière officine (avec l’hôpital et l’industrie) est la plus touchée, avec une moyenne d’âge qui atteint 50 ans.

Ajouté à cela que de moins en moins d’étudiants choisissent cette filière : seulement 30% s’y inscrivent, alors qu’ils étaient 60 % à 70 % auparavant. Le nombre annuel de pharmaciens d’officine qui atteindront 65 ans va fortement augmenter, passant de 597 en 2016 à 1 544 en 2019. « La question de l’attractivité de la filière officine est cruciale au vu du nombre prévisible de départs à la retraite dans les années à venir », souligne l’Ordre. 

Le métier de pharmacien veut évoluer 

Un désamour aux conséquences visibles puisque ce dernier note que les fermetures d’officines s’accélèrent, passant à une pharmacie fermée tous les deux jours. Concurrence des parapharmacies, désertification médicale, difficulté à revendre la licence’ il faut dire que ce métier se sent de plus en plus en danger. « On ne peut pas reprocher aux jeunes de se détourner d’une filière quand ils ne savent pas où va leur avenir ! », souligne Isabelle Adenot, présidente du CNOP (Conseil national de l’Ordre des pharmaciens).

Mais si l’ordre s’inquiète de cette tendance, il n’y a pas de quoi évoquer un désert pharmaceutique. Le « maillage territorial de proximité reste toujours harmonieux », note l’Ordre, et les nouveaux pharmaciens s’installent à l’identique dans tous les départements. Le secteur compte aussi rebondir en se tournant vers plus de services (vaccination, suivi de patient, sevrage tabagique). Mais ce dernier dénonce le manque d’action des pouvoirs publics pour les y aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *