Actualité , Faire l’amour dans l’eau peut entraîner des infections

Actualité , Faire l'amour dans l'eau peut entraîner des infections

Plus exotique et romantique que dans un lit, faire l’amour dans l’eau peut, toutefois, entraîner des désagréments qui resteront comme de mauvais souvenirs. Alors, avant de tenter l’expérience mieux vaut savoir ce que l’on risque côté santé.

Gare aux bactéries des piscines

Les piscines contiennent de nombreuses bactéries en provenance des squames de la peau, des cheveux, des poils… Et ce, bien que l’eau soit traitée à l’ozone ou au chlore.

D’ailleurs, il n’y a pas que les bactéries qui sont agressives pour les muqueuses génitales. Les traitements désinfectants le sont également et peuvent provoquer des irritations de la vulve, du vagin, des mycoses…

L’eau de mer est irritante

Que ce soit la Manche, l’Atlantique, le Pacifique… l’eau de mer est salée. Elle contient, en moyenne, 40 g de sel pour 1 kg d’eau de mer. Avec la pollution, son acidité a augmenté de 30 % en un peu plus de deux siècles.

Résultat, elle peut provoquer des brûlures des muqueuses génitales. Et, ôtant une partie de la lubrification naturelle, elle peut également engendrer des infections urinaires.

Quant à l’eau des rivières et des lacs, elle n’est pas pure non plus !

A lire aussi : Sexualité : tout le monde ment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *