Actualité , Esthétique , Courteney Cox exprime ses regrets

Actualité , Esthétique , Courteney Cox exprime ses regrets

Crédit photo : Mario Anzuoni/Reuters 

« J’ai fait des choses que je regrette, et fort heureusement, certaines ne sont pas éternelles et disparaissent. C’est une bonne chose car, à cette époque, je n’étais pas toujours sous mon meilleur jour ». Voici de façon résumée ce que Courteney Cox a déclaré lors de l’émission Running Wild. Elle évoquait les injections esthétiques auxquelles elle avait eû recours, notamment de la toxine botulique qui a pour particularité de figer les traits quand elle est injectée en trop grande quantité. Elle a aussi déclaré qu’elle se trouvait horrible’ en regardant certaines photos.

Ces aveux font suite à de nombreuses séries de photos où l’on voyait la star américaine avec le visage véritablement transformé et bouffi par les injections.

Des aveux courageux

C’est une déclaration courageuse car si l’esthétique est très répandu chez les comédiennes (et comédiens), c’est aussi parce que la pression est immense de rester toujours parfaite. La plupart des actrices passent par la case esthétique avec le temps… sans pour autant que ce soit critiquable. L’esthétique peut être utilisé à bon escient et avec modération.

Pour autant, même si les techniques se banalisent’ et proposent des résultats très discrets, faire le pas de l’esthétique doit toujours être réfléchi. Nombreux sont les psychologues à penser que le délais de réflexion avant un acte esthétique doit toujours être conséquent. Pas question de céder aux pressions d’un médecin un peu trop interventionniste. Même pour une injection discrète d’un produit totalement résorbable, les questions suivantes doivent toujours être posées : pourquoi est-ce que je fais cette intervention ‘ est-ce que je le fais pour moi ou pour le regard des autres ‘ est-ce que je veux rester moi-même ou correspondre à une image extérieure à moi ‘

Pour ne pas aller trop loin

Si, en entendant votre mère ou votre meilleure amie parler d’injections, vous avez peur qu’elle devienne comme Courteney Cox, rassurez-vous, ces cas sont très rares. D’abord parce qu’en France, la tendance reste au naturel. La plupart des femmes entrent dans un cabinet d’esthétique en disant en premier au médecin : « Il ne faut surtout pas que ça se voit ».

Ensuite, même si les techniques se banalisent, le prix reste très élevé, et il y a fort à parier que votre mère ou votre meilleure amie n’a pas le budget de Courteney Cox pour ses injections, et c’est tant mieux.

Laisser un commentaire